« L’eau prend toujours la forme du vase » (proverbe japonais).

Et, d’après un célèbre samouraï (Musashi) : L’eau est une très bonne image pour faire comprendre le principe de la stratégie. Il faut rendre notre esprit semblable à l’eau. L’eau prend la forme des récipients qui la contiennent, qu’ils soient carrés ou ronds. L’eau peut se réduire à une goutte ou atteindre la taille d’un océan. Le principe consiste à tout connaître, de l’unité au dix millième.

Mais plus terre à terre l’eau c’est aussi la vie, c’est le principal élément de notre corps et de notre cerveau en particulier.

A l’échelle du globe, l’eau se recycle [1] en permanence (nous buvons la même eau que nos ancêtres) suivant des réseaux sous forme solide pour réguler notre planète aux pôles, sous forme liquide pour notre alimentation ou sous forme de vapeur (ou de fluide caloporteur) pour notre énergie [2].

Notre environnement vital est depuis toujours fait de réseaux naturels à commencer par le réseau hydrographique avec une quantité d’eau totale présente sur Terre bien petite* dont seulement moins de 1% est une ressource en eau douce exploitable, qui plus est mal répartie !

* Igor Shiklomanov’s chapter « World fresh water resources » in Peter H. Gleick (editor), 1993, Water in Crisis : A Guide to the World’s Fresh

reseaueau

 » Apprendre à se répartir l’eau c’est apprendre à vivre ensemble » Erik Orsenna

[1] Le cycle de l’eau

[2] La chaleur de la terre : la géothermie

Publicités