« Ce n’est pas dans les montagnes qu’on trébuche, mais sur de petits cailloux »

Après l’eau, ce sont les cailloux que nous consommons le plus. Les besoins de cailloux augmentent alors que lez zones d’extraction diminue. Depuis 2011,l’industrie minérale française s’interroge sur la capacité à fournir les ressources minérales issues des gravières, sablières et autres carrières nécessaire à la construction en général. En effet c’est le calcaire et l’argile qui sont les ingrédients de base pour le ciment ou la chaux, le gypse pour le plâtre et le sable à 99% de silice pour le verre. Mais ce n’est pas tout pour construire il faut majoritairement des granulats provenant en particulier de carrières de roches massives pour les cailloux concassés. En 2010 la production était de 400 millions de tonnes à raison de 200 tonnes en moyenne pour une maison individuelle et 30000 pour un hôpital.

En 2012, une estimation prudente de la consommation mondiale d’agrégats (sables et graviers inclus) dépasse les 40 milliards de tonnes par an et 66 milliards à l’horizon 2022. Soit le double du montant annuel de sédiments transportés par toutes les rivières qui représente le processus géologique (naturel) de transformation le plus important du globe. Le sable du désert n’est pas efficace pour la construction en raison de l’érosion du vent qui rend le sable trop rond et donc difficile à lier dans le ciment.

tas

Production de granulats par tir de mines

Advertisements