Même si Gaston Bachelard fût le poète des 4 éléments matériels, un philosophe a repris le flambeau, il écrit à propos d’un de ses livres: « Biogée raconte, par exemple, comment certains marins se sauvèrent de tempêtes dramatiques, au Sud de la Crête ; comment des mariniers de Garonne se tirèrent d’énormes inondations ; comment des montagnards chanceux se sortirent de crevasses mortelles, dans les Alpes, et comment un gardien de phare italien dut affronter, du temps de la marine en bois, un envahissement de rats venus, par milliers, d’un bateau, où ils avaient déjà mangé tout l’équipage… Il relate enfin comment d’anciens savants négocièrent, en Sicile, l’éruption de l’Etna et comment tel récent chercheur évita la folie des bombes atomiques, en disparaissant de sorte que nul jamais ne le retrouva. Toutes histoires de la Biogée : des quatre éléments de la Terre, d’abord : eaux en furie, vents déchaînés, glaciers maléfiques, feux peu maîtrisables… puis, de la Vie, aussi : bêtes dont le nombre accable… Chaque personnage, ici, vit d’un métier en relation directe, quasi fusionnelle, avec la mer ou le fleuve, les voiles et l’ouragan, la roche et la neige, les fournaises ou les animaux. » Michel Serres

« Notre nature souffle, coule et brûle , incandescente » Michel Serres – L’Incandescent.

IMG_3293

 » …l’air et la mer et le feu qui entourent ou battent la terre et peuvent la détruire…, la terre habitation et niche, …,mais toujours entourée des rumeurs de la mer immortelle, enveloppée d’air furieux et turbulent ou calme et transparent, dévastée, nourrie, creusée , anéantie, renaissante par le feu… »Michel Serres – L’Incandescent

IMG_3051

« Maintenant, tenant en main le monde » Michel Serres – Petite Poucette

petitmonde.jpg
« Terre augmentée » vu de la lune

 

 

 

 

 

Publicités