L’ équivalent du programme « Apollo » (1967 à 1972) pour l’exploration du plancher océanique sur la dorsale médio-océanique (« Rift ») à plus de 2500 m ( et jusqu’à 3008 m) sous l’Atlantique s’appelle « FAMOUS » (1970 à 1974).

Par ailleurs les dorsales océaniques constituent la plus grande chaîne volcanique active du globe (près de 60 000 km).

« Si l’on pouvait drainer l’eau qui remplit les bassins océaniques, il apparaîtrait que le trait le plus important à la surface de la Terre ne se trouve pas sur les continents, mais en majeure partie au fond des mers. Il s’agit du Rift… » Claude Riffaud / Xavier Le Pichon dans Expédition « FAMOUS ».

Ce programme franco-américain a permis d’observer la géologie sur l’axe de la dorsale qui sépare l’Europe de l’Amérique. Ce sont les premières descriptions des processus volcaniques à l’oeuvre dans ces grandes profondeurs.

C’est aussi l’occasion de prélever 2 tonnes de roches dont un bloc de manganèse presque pur qui constituent les premiers dépôts hydrothermaux.

Les sources hydrothermales et les écosystèmes associés (sans relation avec la lumière du jour et sous une pression hydrostatique importante) seront découverts par la suite, en 1977.

« Il s’agit bien de dépôts hydrothermaux. On les voit qui coulent littéralement le long de la pente comme les dépôts travertineux au pied des fontaines pétrifiantes » Claude Riffaud / Xavier Le Pichon dans Expédition « FAMOUS ».

b1877
Fumeur noir. Crédit J.L.Cheminée. IPGP.

 

Publicités