« Si l’homme est composé de terre, d’eau, d’air et de feu, le monde aussi… » Léonard de Vinci

Né à Vinci en plein milieu du XVe siècle (1452), ce génie a passé sa vie à déchiffrer la Nature et ses éléments pour inventer, peindre et écrire.

Former chez un orfèvre et forgeron, Verrochio, il sera un pionnier dans la façon d’associer l’art et les sciences naturelles. » Va prendre tes leçons dans la nature. » disait-il .

Il s’interroge et observe beaucoup, du bleu du ciel aux chutes d’eaux . Il fera faire des progrès en matière d’hydrodynamique ou la mécanique des turbulences valable pour l’air et l’eau mais aussi pour tous les fluides. Ses observations sur l’eau lui inspireront la manière dont les rochers peuvent être érodés (c’est déjà de la géologie surtout qu’il a aussi émis des hypothèses sur la formation des montagnes). « L’eau est le voiturier de la nature, elle transporte le terrain. » ou « Les cours souterrains de l’eau, comme ceux qui sont entre l’air et la terre, continuellement usent et creusent leur lit. »mais encore « L’air se meut comme un fleuve et entraîne avec soi les nuages, ainsi l’eau courante entraîne touts les choses flottantes. »

Ses idées sont autant d’inventions qui seront par la suite reconnues comme des machines réalisables pour maîtriser les airs avec l’avion et l’hélicoptère, l’eau avec la pompe,la roue à aubes et le sous-marin, enfin la pierre à travers ses travaux architecturaux.

En définitive, le vrai code légué par  léonArd De viNci ne serait il pas l’escalier central à double rotation qu’il a crée au château Chambord désormais connu comme la structure de la double hélice d’ADN ?

Léonard de Vinci est mort dans les bras de François Ier à Amboise en 1519.

leonard-de-vinci-deces
 » Léonard de Vinci mourant entre les bras de François Ier » Vitrail au musée du Louvre , Paris

 

Publicités