Si la qualité de l’eau est quelque chose que l’on peut choisir, ce n’est le cas des milliers de litres d’air que nous respirons chaque jour. L’OMS estime en moyenne que la pollution de l’air tue 20 fois plus que toutes les guerres réunies.

Les polluants atmosphériques sont nombreux, particules fines, oxydes d’azote (les Nox), le benzène, le dioxde de soufre (SO2), etc …Leurs effets en fonction de la concentration peuvent affectés la santé mais également la végétation (rendements agricoles par exemple) et les bâtiments.

Les sources de pollution sont principalement les transports (trafic routier et aérien), le chauffage (résidentiel et de bureaux) et les industries. Le point commun à tout cela c’est l’énergie. Habiter une ville le long d’un axe routier fréquenté voir proche d’un aéroport constitue un risque pour la santé et l’environnent sachant que 70% des français vivent en ville.

« Air libre : air surchargé d’oxydes de carbone et de plein d’autres vacheries à nom scientifique, et criblé de hautes tours scintillantes comme d’autant de miradors géants. » Mort d’un clone de Pierre Bordage.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Advertisements