« Nul vent fait pour celui qui n’a point de port destiné. » Montaigne, Essais.

L’énergie éolienne existe depuis des siècles, elle transforme l’énergie du vent pour faire avancer les bateaux à voiles, puiser l’eau, moudre le grain et bien sûr produire de l’électricité. De toutes les énergie renouvelables le parc éolien terrestre mais surtout « offshore »c’est-à-dire en mer a la plus forte croissance .

Le prototype d’Arbre à Vent (image à la Une) a été présenté lors de la COP21 en décembre 2015 à Paris-Le Bourget. Chaque « feuille » produit de l’électricité avec des micro-turbines pour fournir l’équivalent de 15 lampadaires (de 50W). C’est un exemple d’innovation durable qui s’inspire de la Nature (biomimétisme).

L’utilisation des courants aériens des hautes altitudes (5 à 10 km dans la troposphère) est une voie de recherche prometteuse, comme des projets de cerfs-volants ou de ballons. Parmi les études on peut aussi citer la centrale à air comprimé avec un réservoir situé dans des cavités souterraines.

Voir aussi :

Publicités