«Hiera où Thucydide, d’après les gens du pays, où se situent les forges d’Héphaïstos (Vulcain) se nomme actuellement Volcano et présente des solfatares. Héphaïstos personnifie le feu. II était honoré aux lieux d’où s’échappaient des gaz inflammables, près des cratères des volcans qui passaient pour être ses ateliers de forgeron. »

vulcano-italie

Fils de Zeus ( Jupiter chez les romains) et Héra (Junon chez les romains), dieu du feu, des volcans et des forges dans la mythologie grecque sous le nom d’Hephaïstos puis dans la mythologie romaine sous le nom de Vulcain (Vulcanus en latin), il possédait de nombreuses résidences entre l’emplacement de sa demeure avec ses forges sur Volcano, d’un temple sur l’Etna et un « point de chute » sur Lemnos ! A ne pas confondre avec le Vulcain du Nil, le premier a avoir régné en Egypte pour avoir su apprivoisé le feu du ciel d’après l’historien sicilien du Ie siècle avant J.-C., Diodore de Sicile.

Dans le « Dictionnaire de la fable » par F. Noel (1803) « Vulcanie, une des isles Eoliennes près de la Sicile, couverte de rochers, dont le sommet vomit des tourbillons de flammes et de fumée. C’est là que les poètes ont placé la demeure ordinaire de Vulcain, dont elle a pris le nom; car on l’appelle encore aujourd’hui Volcano, d’où est venu le nom de Volcan, appliqué à toute les montagnes qui jettent du feu . » Au XVIe siècle les explorateurs français André Thévet (1516-1590) ou espagnol Gonzalo Fernandez de Oviedo (1478-1557) écrivent « vulcan », le mot volcan sera utilisé seulement à partir du XVIIe siècle par contre vulcanologue et volcanologue sont encore utilisé indifféremment.

vulcano
Vulcano au sud de Lipari faisant partie des îles Éoliennes (Italie)

Vulcano chez Strabon, le géographe grec du Ier siècle, est également la demeure de Vulcain « Ajoutons qu’il s’y trouve un volcan en activité. Thermesse, ou, comme on l’appelle actuellement, Hiera, l’île sacrée de Vulcain, est située à peu près à mi-chemin entre Lipara et la Sicile. »

L’île Sacrée, « ainsi nommée parce qu’elle était consacrée à Vulcain », dit Pline l’ancien (N. H., III, 93), « et où une colline vomissait des flammes » : c’est l’ancienne Thérasia, que les Grecs nommaient Hiéra  aujourd’hui l’île de Vulcano, la plus méridionale des îles Lipari, entre l’île de Lipara et la Sicile.

Vulcain a également un point de chute sur l’île de Lemnos, en effet d’après la mythologie, il fut précipité sur terre par Jupiter sur cette île où il fut recueilli et soigné.

lemnos par dAnville d'apre thévet
Carte de Lemnos avec la montagne de Vulcain d’après André Thévet dessinée au XVIIIe siècle par le géographe français Jean Baptiste Bourguignon d’Anville

 

Temple de Vulcain sur l'AEtna
Temple de Vulcain sur l’Etna

Vulcain assis sur une enclume, marbre de G. Coustou de 1742 au Louvre à Paris et gravure de 1719.

 

Publicités