« Quand on commence à gravir un volcan, on contemple avec ravissement les scènes riantes et variées qui se déroulent; mais à mesure qu’on s’élève, le pied se heurte plus fréquemment contre des roches aiguës…La marche devient pénible; et ce qui rende difficile l’accès du cratère, ce n’est pas seulement la déclivité du cône, c’est aussi le peu de résistance qu’offrent les cendres, les sables , les scories sur lesquels on pose le pied. » Arnold Boscowitz dans « Les volcans » 1890

C’est connu depuis longtemps, c’est du sport d’escalader les volcans et de nombreux sportifs sont attirés par ces pentes particulières.

Que remarque-t-on le plus autour du mont Fuji au Japon vu du ciel ? des golfs, sport national du Japon, tout est dans le geste parfait à l’instar du maniement du sabre ou celui du pinceau des calligraphes.

A l’instar de Haroun Tazieff skiant sur les cendres dans les années 1980, la version moderne se fait avec du kayak et du snowboard sur les pentes du Fugo dans les îles du Cap Vert : un « Volcano ride »[1] ou au Nicaragua sur le Cerro Negro[2].

Par contre il existe de vraies stations de ski sur les pentes enneigées de l’Etna, des volcans du Canada, du Chili (Villarica)[3], de Nouvelle-Zélande (Ruapehu),  et du Japon.

La course du Grand Raid à La Réunion avec l’ascension du Piton de la Fournaise est une référence ou celle sur le mont Cameroun et toutes les autres …en Guadeloupe[4] , en Indonésie aussi il y a une course appelée « Les volcans de l’extrême ». Le sommet des volcans est également un merveilleux terrain d’envol pour les parapentistes et les libéristes, c’est quelquefois l’occasion d’une petite cérémonie rituelle avec un chaman.

En Italie on peut faire du « volcanyoning » dans une coulée de l’Etna[5] avant d’assister au tour d’Italie cycliste qui passe souvent dans la région. En 2011 les coureurs ont eu chaud en passant par Zafferana quelques jours après une petite crise de l’Etna[6].

Plus atypique, il existe une discipline qui exploite les entrailles des volcans, à l’instar de Jules Verne,  la « volcanospéléologie »[7]  !

Sans oublier les nombreux VTTistes, alpinistes et simples randonneurs qui arpentent les volcans du monde entiers.

[1] http://www.startin-sport.com/descente-volcan-kayak-snowboard.htm

[2] http://www.cyberpresse.ca/voyage/destinations/amerique-latine/201004/22/01-4272988-du-surf-a-flanc-de-volcan.php

[3] http://www.powderquest.com/ski-south-america/ski-chile/ski-resorts/villarrica-pucon.aspx

[4] http://www.altitudestropicales.com/volcano-trail-2011.html

[5] http://www.descente-canyon.com/canyoning/canyon-description/21744/topo.html

[6] http://www.i-actu.com/pour-le-giro-2011-on-roulera-sur-un-volcan

[7] http://www.vulcanospeleology.org/photogal.html

lesportdselonHokusai

 

Publicités