» Sous le pont Mirabeau coule la Seine …

Pont mirabeau texte Apollinaire
…Les mains dans les mains restons face à face
            Tandis que sous
       Le pont de nos bras passe
Des éternels regards l’onde si lasse
 
     Vienne la nuit sonne l’heure
     Les jours s’en vont je demeure
 
L’amour s’en va comme cette eau courante
            L’amour s’en va
       Comme la vie est lente
Et comme l’Espérance est violente
 
     Vienne la nuit sonne l’heure
     Les jours s’en vont je demeure
 
Passent les jours et passent les semaines
            Ni temps passé
       Ni les amours reviennent
Sous le pont Mirabeau coule la Seine
 
     Vienne la nuit sonne l’heure
     Les jours s’en vont je demeure »

Guillaume Apollinaire (1880;1918)

crue1910pont Mirabeau

Si l’eau monte beaucoup comme en 1910 c’est surtout les constructions qui se sont élevées depuis plus d’un siècle …

 

Avec cette simulation d’une crue type 1910 depuis la berge du Pont Mirabeau sur Google Earth, les deux remarques sont les suivantes:

  • les arbres ne perdent pas leurs feuilles en hiver,
  • et la texturisation du pont contrairement aux bâtiments n’est pas encore effective .

Voir aussi  « Scènes de crues à paris » et « Repères de crues dans Paris« 

Publicités