« Parmi ces corps et à leur tête se place le diamant, qui méprise les coups ; ensuite viennent les rocs solides… » Lucrèce poète latin du Ier siècle avant J.-C.

C’est le « caillou »,  le minéral qui a le degré 10, le plus élevé dans l’ échelle de dureté des minéraux. Quand il est non précieux, sa dureté est utilisé pour le forage dans la roche, le sciage, l’aiguisage et le polissage.

Les diamants naturels sont nés des profondeurs de la Terre, des plus anciennes reliques de la croûte continentale, forgés sous des pressions et des températures énormes qui remontent à des milliards d’années.

diamant brut.JPG
Diamant brut

Même maintenant, le vrai processus naturel de formation du diamant garde une part de mystère. Ce qui est connu c’est que les diamants ont été créés à partir de calcaire qui a été dépouillé de ses atomes d’oxygène, ne laissant que du carbone pur. Ils ont été amenés à la surface de la terre sur un magma appelé Kimberlite, par les cheminées des volcans. Un exemple de plus que l’histoire de la terre se matérialise dans l’histoire de l’homme. Le diamant est le symbole entre autres de la puissance et de la pureté.

L’unité de poids utilisé est le carat, il est égal à 200 mg depuis 1907. C’était le poids approximatif des graines de caroubier ou « kuara ». L’explorateur écossais James Bruce (1730-1794) rapporte ceci : « Cet arbre, de la famille des Légumineuses, est appelé kuara, mot qui signifie soleil, parce qu’il porte des fleurs et des fruits de couleur rouge feu. Comme les semences sèches de cet arbre sont toujours à peu près également pesantes , les indigènes s’en sont servis de temps immémorial pour peser l’or, et l’on aurait appliqué ensuite leur poids aux diamants. »

Grâce à ses propriétés optiques il a fait le bonheur des scientifiques. C’est Newton (1643;1727) le premier qui en déduisit que le diamant était combustible à cause de son indice de réfraction important. Puis Lavoisier ( 1743;1794) a montré que le diamant a la même chimie, la même structure que le carbone avec des atomes arrangés différemment. C’est la raison pour laquelle, de nos jours, le diamant artificiel s’obtient à partir du graphite en réarrangement  les atomes à haute pression et haute température. Il est même quasi-impossible de distinguer à l’œil nu le naturel du synthétique.

On estime à 22 tonnes de diamants extraits par an principalement en Afrique du Sud, au Botswana, en Russie et en Angola. L’exploitation dans des terres lointaines a commencé d’une manière illégale mais face au potentiel cela pose le problème des zones protégées, des réserves ou des territoires vierges comme en Antarctique où l’on trouve également des gisements de Kimberlite.

Anvers en Belgique est la plaque tournante des négociants de diamants bruts et taillés. Ce serait à Bruges à la fin du XVe siècle que la taille du diamant a débuté.

diamant taille

Le diamant brillera encore de mille feux pour longtemps. «  Il est fort beau, sans doute, et jette quantité de feux .» Molière dans l’ »Avare ».

Molière portrait
Molière (1622;1673)
Advertisements