« Dans cette grande plaine où l’autan froid se joue,
Où par les longues nuits la girouette s’enroue,
Mon âme mieux qu’au temps du tiède renouveau
Ouvrira largement ses ailes de corbeau. »

Baudelaire, extrait  « Les Fleurs du mal- XCXXV-Brumes et pluies » [1]

Le Mistral est un vent du nord soufflant dans la vallée du Rhône, c’est Frédéric Mistral (1830;1914) qui lui a donné son nom.

La  Tramontane est un vent du nord-ouest soufflant sur le Languedoc-Roussillon du continent vers la mer. Marco Polo (1254;1324) emploi déjà le terme de « tramontane » mais pour désigner le nord (l’étoile du nord ou l’étoile polaire) et le « maistre » pour le nord ouest.

Ces vents ont pour origine une dépression sur l’Italie dans le golfe de Gênes exactement et un anticyclone sur les Açores et l’ouest de l’Espagne.

Le vent d’autan vient du latin «altanus ventis» ou «vent qui souffle de la mer» en l’occurrence de la méditerranée, venant du sud-est accéléré entre le Massif Central et les Pyrénées. C’est bien connu, ce vent d’autan est « un vent qui rend fou ». Il fut même un temps, au Moyen-Age, où les accusés bénéficiaient d’une circonstance atténuante quand le vent d’autan soufflait.

Le vent météorologique se caractérise par :

  • sa direction, c’est la direction d’où vient  le vent (Exemples: vent du 180° = vent du sud et le mistral est un vent du 0° )
  • sa vitesse (ou force du vent), se mesure en nœuds (kt=knot en anglais)  où 1 m/s ≈ 2 kt ≈ 4 km/h

Les marins utilisent une échelle dite de « Beaufort » (du nom d’un amiral britannique) qui correspond à la vitesse du vent de 0:calme (ou de moins de 1 nœud) à 12:Ouragan ( égale ou supérieure à 64 nœuds) en passant par des états moins catastrophiques comme 5: Bonne brise [2] ou 7: Grand frais ou 10: Tempête.[3]

deferlantes

[1] Baudelaire : le poète des éléments

[2] Brise de mer et brise de terre

[3] Tempête

Advertisements