Chaque jour plus de 13 milliards de sacs plastiques sont distribués et 2,4 millions de tonnes de plastiques aboutissement dans les océans [1], cette fine couche d’eau à l’échelle de la planète déjà fragilisé par une acidification [2].

Une expédition du voilier océanographique Tara (Image à la Une Tara à quai près du pont Alexandre III à Paris pendant la COP21 fin 2015) a été consacré à récolter et détecter ces déchets plastiques en mer. Même si l’appellation de la campagne de recherche a été baptisé « 7e continent », c’est en fait plusieurs zones de déchets plastiques qui s’accumulent dans les principaux tourbillons des océans, les gyres, c’est-à-dire dans le Pacifique nord et sud, dans l’Atlantique nord et sud et dans l’Océan indien. Ces gyres sont de véritables décharges flottantes qui échappent à tout contrôle, donc plus q’un continent, il s’agit d’îles flottantes en plastique. « On est en train de plastifier les océans » déclare un membre de l’équipe  « 7e continent ».

gyres

Cette pollution des océans par des matières plastiques qui se fragmentent en petits éléments (de l’ordre du micromètre pour les plus petits récupérés) sont toxiques pour les organismes marins qui les ingèrent. Au final, ils reviennent dans nos assiettes en se retrouvant dans la chaîne alimentaire. Ne mangez pas dans des assiettes en plastique cela sera toujours ça en moins dans notre corps aqueux [3].

[1] Focus sur l’océan

[2] Récifs coralliens

[3] La terre à forme humaine

 

 

 

Publicités