«  La blancheur a surgi de l’est, et ils l’ont considéré comme le commencement, disent-ils; le bleu a surgi du sud, et comme c’était encore le jour pour eux ils se sont déplacés; le jaune a surgi de l’ouest, et cela leur a montré que le soir était venu; alors le noir a surgi du nord, et ils se couchèrent et dormirent. » d’après « Navaho Legends » (1897) par Washington Matthews à propos de l’histoire de l’Emergence.

Le monde selon les Navajos, un peuple amérindien non loin du Grand Canyon et de Monument Valley se situe entre quatre montagnes :

1 – à l’Est, le Blanco peak (Nouveau Mexique), associé à la couleur blanche comme le coquillage, l’éclair ou le nuage blanc, répresente l’enfance et peuple pigeon,

2 – au Sud, vers le Mont Taylor  (Nouveau Mexique) c’est le bleu comme un ciel bleu fixé à la terre par un cordon de pluie qui représente l’âge adulte, et comme symbole le rouge-gorges bleus ,

3 – à l’Ouest, le Humphreys peak (Arizona) vu comme une montagne attachée à la terre par un rayon de soleil et associé au jaune, à l’ormeau, à la fauvette jaune et à la mort,

4 –  navajoflagau Nord, vers le  Hesperus peak  (Colorado) c’est le noir comme le jais ou l’obsidienne qui domine avec le merle attaché à la terre par un arc en ciel (Le drapeau Navajo est surmonté d’un arc-en-ciel qui symbolise la souveraineté et la réunion de toutes les tribus).

Navajo Church
Navajo Church ou Church Rock ( Nouveau Mexique)

Dans la tradition Navajos la pierre à toutes les échelles tient une place importante, avec la peinture sur sable ou sur ardoise, et avec des sites comme Navajo Church (issu d’un volcanisme ancien) ou le Newspaper rock sur lequel des pétroglyphes d’animaux ont été gravés pendant des siècles durant.

C’est typiquement un peuple qui appartient à la terre.

 

Publicités