«Tout corps plongé dans un liquide subit une poussée … » Archimède l’a énoncé tous les plongeurs l’on expérimenté.

Malgré que la vie soit issue de l’eau à l’origine comme à chaque naissance, cet élément n’est pas adapté à l’homme. Plonger plus de quelques minutes nécessite une formation, de l’entrainement et du matériel. Plusieurs minutes en apnée nécessite plus d’entrainement que de matériel, au contraire descendre à des grandes profondeurs nécessite un matériel adapté que l’homme a su perfectionner pour s’adapter. La plongée est un loisir mais aussi une profession, que l’on travaille ou que l’on soit immergé pour admirer la faune et la flore subaquatique, les déplacements lents dans la troisième dimension demandent un temps d’adaptation qui apporte un espace de liberté sans pareil. Même si l’eau est l’élément à apprivoiser, l’air ( ou les gaz) contenu(s) dans les bouteilles et dans les poumons n’en n’est pas moins un élément à maîtriser, sa gestion est fonction de la profondeur donc de la pression (Un bar tous les 10 m, mais un bar à eau servi avec des bouteilles d’air).

C’est bien connu «un bon plongeur est un vieux plongeur », goûter à la plongée permet de mieux apprécier les couleurs du monde sous-marin [1] dans toute sa fragilité [2] que ces quelques mots ne peuvent rendre compte. Même si les mots ne permettent pas de communiquer sous l’eau ce n’est pas pour autant un monde du silence parce que bien des sons s’y propagent [3] et la communication entre espèces y est intense. Bonnes bulles.

SANYO DIGITAL CAMERA
Knossos (Crête, Grèce)

[1] Les couleurs de l’eau

[2] Récifs coralliens

[3] Les sons dans l’air et dans l’eau

Publicités