Les Bouddhistes en Chine et en Asie en général considèrent « l’impermanence permanente » de l’univers, de toute chose. Les shintoïstes au Japon se purifient en se mettant sous des chutes d’eau comme les hindouistes à Bali [1]. Les chutes d’eau ont notamment été une grande source d’inspiration pour le maître de l’estampe japonaise Hokusai [2].

chutes d'eau humboldt 1854.jpg
Figure par Humboldt au XVIIIe siècle

C’est aussi un endroit où en amont il y a un réservoir qui est potentiellement une source d’énergie. C’est le cas des barrages par exemple [3].

Et puis une chute d’eau c’est aussi un spectacle, la plus haute chute du monde se situe dans la forêt amazonienne au Venezuela, dans la région de Canaima, le « Salto Angel »[4].  » A cause de l’extrême hauteur, l’eau se divise et tombe en poussière; et, lorsqu’on s’approche un peu trop de ce nuage, sans s’apercevoir d’abord qu’on se mouille, à l’instant on est tout trempé. » Jean-Jacques Rousseau

Mais chaque cascade a son charme celui de transformer un paysage à commencer par la roche qu’elle creuse, mais aussi la rivière en amont devenant un torrent en aval accompagné d’un son qui lui est propre.

[1] Les eaux sacrées

[2] Hokusai : l’artiste champion des éléments

[3] Retenues d’eau : les barrages

[4] 7 phénomènes du monde « eau »

Publicités