« Commencé sous Charles V en 1369, achevé en 1383, pris le 14 juillet 1789 et démonté aussitôt après sa prise, le vendredi 17 juillet 1789, jour à jamais mémorable …ces généraux citoyens soulevèrent eux-mêmes plusieurs pierres et secondés par les ouvriers ils les jetèrent dans les décombres en invitant le peuple français à continuer la démolition de cette horrible prison.  » Légende de l’Image à la Une de 1789 ( archive BNF ainsi que les autres gravures). En effet la forteresse de la Bastille constituait une partie de l’enceinte de Charles V [1] et on entrait dans Paris par la porte Saint Antoine.

Après cette démolition, 83 forteresses de la Bastille furent sculptées dans les pierres issues de la démolition et distribuées en souvenir au 83 départements de l’époque.

Un de ses vestiges se trouve au musée Carnavalet à Paris. Beaucoup d’autres pierres ont servi de carrière pour la construction du pont de la Concorde.

Un autre vestige d’une des tours (celle de la Liberté) découverte pendant le creusement du métro en 1899 se trouve square Henri Galli non loin de la place de la Bastille.

Et enfin sur un quai du métro « Bastille » comme dans un des couloirs quelques pierres de la construction ont été mises en valeur.

De nos jours il reste sur la place de la Bastille une plaque et un marquage au sol en pavés de couleur. Plus récemment une borne virtuelle a été installé avec la reconstitution 3D de la forteresse au XIVe et en 1789 ce qui permet de se représenter le monument à son emplacement exact pas tout à fait en réalité augmentée mais presque.

[1] 7 enceintes pour Paris

Advertisements