Volvic dans le Puy-de Dôme, ce n’est pas seulement une source d’eau mais avant tout une pierre exploitée depuis plus longtemps que l’eau, depuis le XIIe siècle.

 

Dans les 1920 le débitage de la pierre se faisait par sciage ou avec un fil sans fin grâce à des poulies. En effet cette lave, dite pierre de Volvic, a servi à de nombreuses constructions en Auvergne à commencer par la cathédrale de Clermont-Ferrand. Son grain fin supporte très bien le nettoyage. Mais elle est également connue pour une autre qualité unique parmi les pierres, celle d’être résistance aux acides et aux sels chimiques et en particulier à l’acide sulfurique même aux hautes températures. A ce propos le pierre de Volvic sert aussi de support compte tenu de son point de fusion élevé à l’émaillage de la pierre connu sous le nom de lave émaillé (table d’orientation , ancien panneau indicateur routier , etc …). Enfin la pierre de Volvic se prête très bien à la sculpture même si elle noircit avec le temps par rapport à sa couleur grise à l’extraction en carrière.

Volvic fontaine
Fontaine sculptée en pierre de Volvic

 

Publicités