paves-rue

« Les pierres font partie du chemin » proverbe roumain.

Ce n’est pas que les pavés [1] ou les bordures de trottoirs ce n’est pas que les noms de rues inspirés par une pierre historique, du type menhir [2], rue de la Pierre-Levée à Paris par exemple, ce n’est pas non plus que les noms de rues gravés dans la pierre comme c’était le cas encore au siècle dernier, mais c’est aussi juste pour le décor.

 

gogote-gres
Gogotte de grès

En l’air, à terre ou dans l’eau la pierre brute est décorative. Les pierres ne sont pas seulement ruines, vestiges ou sacrées [3], elles peuvent être mises en valeur brutes comme les gogottes (grès de forme arrondie) ou mises en cages comme les gabions [4] dans les rues des villes en bordure des routes ou au milieu d’un rond point. Une ou plusieurs pierres massives préservera un espace. Nul besoin de la polir ou de la tailler car quelques fois ses formes en font des pierres-figures [5].

Quoi de plus naturel qu’un fossile qui se révèle à la surface rugueuse d’un morceau de calcaire. Ce petit morceau de vie figé dans la pierre, exposé à notre imagination au delà de notre échelle de temps. Les pierres témoignent du passé et nous montrent le passage dans les rues mais ils font aussi partie du décor au sens large. Les rues existent par chacune de ses pierres.

pierre-trottoir

expo-pierre-calaciare-palais-de-tokyo

Publicités