» – C’est incroyable, ces villes d’eaux. Ce sont  les seuls pays de féerie qui subsistent sur la terre. » Guy de Maupassant, Mont-Oriol.

Dans la mythologie, la nymphe Jouvence, transformée en fontaine [1] par Jupiter, avait la vertu de faire rajeunir. Au Moyen-Age on la croyais dans les désert d’Afrique. C’est au XVIe siècle pendant la quête du nouveau monde que les espagnols, et le conquistador Juan Ponce de Léon (1474;1521) en particulier, en la cherchant, découvrirent la Floride.

Balnéothérapie et thalassothérapie respectivement à l’intérieur des terres et au bord de la mer, permettent de prodiguer des soins grâce à des eaux plus ou moins minéralisées et chauffées. Mais la notion de bain de Jouvence reste dans la conscience collective, une sorte de quête sans fin comme celle des Danaïdes [2].

En France, les eaux chaudes de l’hydrothermalisme sont souvent situées dans des zones volcaniques, c’est le cas, par exemple, dans le massif central avec ses établissements en pierre de Volvic [3] et ses eaux minérales naturelles connus depuis l’antiquité comme Vichy (Aquis Calidis c’est-à-dire eau chaude).

Publicités