« Le sage ne veut pas être estimé comme le jade, ni méprisé comme la pierre. » Lao-Tseu. La distinction faite par les chinois entre la pierre et le jade (pierre travaillée ) est fondamentale, après un âge de « pierre » succède un âge de « jade » avant de passer à un âge de « bronze ». L’empereur de jade, souverain des cieux dans la mythologie chinoise est souvent représenté tenant en main une tablette de jade.

C’est une pierre très dure qui a fait les beaux jours de la hache de pierre du néolithique ,nouvel âge de la « pierre polie » qui succède en effet à l’ancien âge de la pierre « taillée », le paléolithique.

Le travail de cette pierre est donc depuis cette époque très répandu et mondialement connu à travers des figurines verdâtres ( objets de culte) mais pas seulement en ornementation (vases ci-dessous archives BNF) car le jade se présente sous des couleurs différentes en fonction des sels qu’il contient.

 

Publicités