Le pompage de l’eau de la Seine a toujours posé un défi aux ingénieurs et architectes en raison des crues [1], mais aussi en raison de la quantité d’eau croissante à distribuer. A Paris, ce sont d’abord les installations royales qui sont prioritaires avec la pompe de la Samaritaine [2], mise en service en 1608 et à Versailles avec la machine de Marly [3] mise en service en 1684. Pour les parisiens l’eau de la Seine leur sera distribuée plus largement avec la mise en service en 1671 de deux pompes au milieu du pont Notre-Dame côté aval à la place d’un ancien moulin. Elles fournissaient un total de 80 pouces d’eau (plus de 1500 m3 par jour). C’est à cette époque, une quinzaine de fontaines supplémentaires qui va alimenter les quartiers de Paris.

etat-approximatif-du-reseau-de-la-pompe-notre-dame-en-1813
Etat approximatif du réseau alimenté par la pompe Notre-Dame en 1813

« Ces pompes toutefois ne durèrent pas longtemps ; on les refit en 1708 et, plus tard, elles furent remplacées par une machine perfectionnée…Celle-ci montait 100 pouces d’eau dans un réservoir de distribution élevé au sommet d’une tour carrée à six étages  » soit un peu moins de 2000 m3 par jour, d’après l’architecte Hoffbauer dans « Paris à travers les âges ». Et Hoffbauer d’ajouter que sur une table de marbre de Dinan au-dessus de la porte du bâtiment de la pompe était gravé :  » Aussitôt que la Seine en sa course tranquille, Joint les superbes murs de la royale ville, Pour que ces lieux fortunés elle brûle d’amour: Elle arrête ses flots, elle avance avec peine, Et par mille canaux elle se transforme en fontaine, Pour ne sortir jamais d’un si charmant séjour. L’an MDCLXXVI (1676) » signé Jean-Baptiste Santeuil.

C’est cette nouvelle pompe avec sa tour qui est représentée sur les nombreuses gravures.

pompe-notre-dame-prise-du-quai-aux-fleurs-1860
Pompe Notre-Dame et fontaine du Quai aux fleurs de l’époque (Archives BNF – 1860)

Au début du XIXe siècle sous Napoléon, la pompe de Notre Dame continua d’alimenter un trentaine de fontaines. Elles fut détruite en 1861.

vestiges-pompe-notre-dame-en-1861
Pompe Notre-Dame en 1861 (d’après Hoffbauer)
pont-notre-dame-2016
Pont Notre Dame et fontaine du Quai de la Corse (2016)

 

Publicités