« Les bons matériaux font les bonnes constructions; il serait donc à souhaiter que tout propriétaire ou fermier eût les connaissances nécessaires pour distinguer le mauvais du bon et savoir a quoi s’en tenir sur la qualité des pierres à bâtir, des briques , du mortier , du plâtre etc … » extrait d’une monographie de 1872.

L’appellation pierre naturelle est désormais normalisée, autrefois taillées à la main [1] elles étaient désignées comme pierres à bâtir ou moellons. De nos jours les pierres naturelles sont façonnées par des outils mécanisés, la plupart du temps automatisés :

  • par sciage au disque ou au fil, il en résulte des traces
  • par meulage à l’aide d’une meule dans le but d’enlever les traces de sciage peut être adouci à l’eau pour un meilleur fini ou poli pour obtenir une surface finie caractéristique de la structure de la pierre
  • par bouchardage pour obtenir une surface rugueuse
  • par flammage à l’aide d’un jet de flamme pour éliminer une couche superficielle de la pierre
  • par clivage en soumettant la pierre à des contraintes jusqu’à éclatement le long des fissures naturelles de la pierre
  • par grenaillage par projection de billes en inox, la surface obtenue est rugueuse
  • par brossage métallique en général pour une finition agréable au toucher

Les usages de la  pierre naturelle sont multiples dans la construction, on distingue les utilisations en murs massifs avec des pierres de grandes épaisseurs, en revêtement muraux de façade en général, en revêtement de sols et de voiries (pavés [2], dalles, caniveaux et bordures), au mobilier et à la décoration urbaine [3], aux aménagements paysagers ( par exemple [4]) et aux sépultures [5]. Chaque utilisation fait l’objet d’une norme sur les spécifications de la pierre, de sa mise en oeuvre et des méthodes d’essais (pour évaluer sa résistance au gel , au feu etc …).

Les deux types de pierres les plus couramment utilisés sont les calcaires [6] et les granits (sans « e ») c’est-à-dire au sens large,pas seulement les granites au sens géologique. Les pierres naturelles destinées aux bâtiments possèdent un large choix de couleurs, de grains et de textures ce qui en fait un matériau de construction polyvalent.

Publicités