« Pour obtenir une forme exacte de notre globe, il faut mesurer un arc de méridien et un arc de parallèle en différents points de la Terre. »Dans « Astronomie populaire- Tome III », oeuvre posthume de François Arago, 1865.

François Arago (1786;1853) avec d’autres scientifiques de son époque, Jean-Baptiste Biot notamment [1], participe à la mesure d’un arc de méridien [2] et va contribuer en tant qu’astronome à un certain nombre de travaux à l’Observatoire de Paris qu’il dirigea à partir de 1843 jusqu’à sa mort.

arago-plaque-sur-monument-observatoire
« La statue de François Arago érigée en 1893 a été détruite en 1942 par le gouvernement de Vichy, la ville de Paris et l’état on souhaité renouveler l’hommage public en commandant à Jean Dibbets en 1994 un monument imaginaire conçu par l’artiste et composé de médaillons marqués du nom de l’astronome, ils ont été fixés au sol sur le parcours du méridien de Paris qui traverse la capitale du nord au sud et coupe cette place à la hauteur du socle de l’ancienne statue »  Boulevard Arago, place de l’île de Sein

S’il a laissé des traces à l’académie des sciences en créant les comptes-rendus de cette institution qui sont toujours publiés régulièrement, c’est dans le sol de la capitale que l’on retrouve sa trace.

En effet des dizaines de médaillons (135 à l’origine) suivant l’axe du méridien de Paris ( qui est resté la référence en France jusqu’à un décret du mois d’août 1978) ont été commandés par la mairie de Paris et le ministère de la Culture en 1994 à l’artiste néerlandais Jan Dibbets. Ces médaillons indiquent le nord et le sud avec respectivement les majuscules N et S et se trouvent complétés par des bornes matérialisant la méridienne verte inaugurée en l’an 2000.

Arago a également été à l’origine du premier puits artésien de la capitale dont le forage a duré sept ans (548 m de profondeur foré entre le 24 décembre 1833 et le 26 février 1841 à 14h30) d’où l’eau jaillissait à 27 °C d’une fontaine dite du puits artésien de l’abattoir Grenelle place de Breteuil, remplacée en 1904 par une fontaine place George Mulot en hommage à l’ingénieur du projet.

puits-artesien-de-grenelle

 » Pour faire apprécier du premier coup d’œil la grandeur de l’oeuvre de M. Mulot on a placé à la base de la colonne au niveau de la nappe artésienne, les monuments les plus élevés de l’ Europe et de Paris: Saint Pierre de Rome, la cathédrale de Strasbourg, Notre-Dame et les Invalides, sur le niveau du sol se trouve naturellement placé l’ abattoir Grenelle et le tube extérieur du puits élevé à 28 mètres. » ( Archive BNF)

buste-ens
Buste d’Arago dans la cour d’honneur de l’Ecole Normale Supérieure
arago Tour Eiffel.JPG
Arago figure également sur le Tour Eiffel

 

Publicités