buste-de-henriiv-en-terre-cuite
Buste en terre cuite de Henri IV dans une niche extérieur de l’Hôpital

Face aux épidémies de peste, pour décharger l’Hôtel-Dieu de la Cité, Henri IV, en hommage à Saint-Louis (Louis IX), mort de la peste selon la croyance populaire, décida par un édit, de créer en dehors de Paris, dans ses faubourgs, cet hôpital. La première pierre fut posée le 13 juillet 1607. Il devint peu à peu l’hôpital dédié aux maladies contagieuses. Les bâtiments en carré étaient entourés de doubles cours, de doubles jardins et d’une double enceinte de murailles ce qui le rendait bien aéré mais surtout isolé pour accueillir ces pestiférés. Il fut le premier édifice public éclairé au gaz parla  usine, inauguré en 1818. Il reste de nos jours pratiquement intact pour sa partie centrale avec sa cour carrée.

hopital pour les pestiferés.jpg
Carte de Dupré (1738) « Hôpital de St Louis Pour les Pesstiferez – Faubourg de ST Laurent »
reservoir
Vestige du réservoir rue Juliette Dodu

Mais c’est son réservoir qui constitue un vestige d’une époque où l’alimentation en eau était un véritable problème et pas seulement sur la quantité. En effet un aqueduc dédié à l’hôpital Saint Louis a été construit en provenance des hauteurs de Belleville [1], un puits équipé d’une pompe livrée le 2 mai 1614 au « maître de la pompe de la Samaritaine » [2], ne suffiront pas, surtout après l’incendie de l’ Hôtel- Dieu en 1772. Dans un  rapport de 1787 de l’Hôtel-Dieu on peut lire ceci :  » L’hôpital Saint-Louis n’a que des eaux de Belleville qui corrodent par leur nature le  linge qu’on y blanchit, dont la crudité ne permet pas l’usage pour la boisson, les remèdes, la cuisson même des légumes, de sorte qu’on est obligé, depuis que cet hôpital a été ouvert depuis l’incendie (1772), d’y envoyer journellement et à grands frais de l’eau de la Seine. » Cette constatation n’est pas sans rappeler la fontaine Maubuée (à l’angle des rues Saint-Martin et de Venise) signifiant mauvaise lessive [3] et alimentée à l’origine par les eaux de Belleville.

distribution-deau-hopital
Distribution des eaux à l’intérieur de l’ensemble des bâtiments superposée à un plan de 1681 affiché dans le nouvel hôpital  et intitulé : « Plan du royal et somptueux édifice de l’hospital de St Louis… »

hopital-saint-louis-gravure-xviii

Advertisements