Vitruse [1] ce grand architecte romain qui nous a laissé un ouvrage conséquent dans lequel il dresse, entre autres, une histoire des clepsydres (horloges à eau) [2] , dont certaines ont comme fonction, par l’intermédiaire de rouages, de lancer des petits cailloux pour indiquer la mesure du temps  « On fait encore d’autres règles et d’autres tambours, dentelés de la même manière, qui, soumis à un seul et même mouvement, produisent en tournant différents effets de petites figures s’agitent, des pyramides tournent; on voit lancer de petits cailloux, qui en retombant forment des sons »

borne-milliairePar ailleurs, Vitruse  fait référence dans le livre dixième à un « moyen de connaitre combien on a fait de chemin, dans une voiture ou sur un bateau » autrement dit à un moyen de mesurer les distance (les milles) à base cailloux, et ce ne sont pas les bornes milliaires des romains: « Voici comment : les roues du char doivent avoir quatre pieds de diamètre, afin que, d’après une marque faite à l’une des roues, à l’endroit où elle aura commencé à tourner sur la terre, on puisse connaître d’une manière certaine qu’en revenant au point auquel elle s’était mise à rouler, qu’elle a parcouru un espace de douze pieds et demi. » et ensuite par l’intermédiaire de rouages dont Vitruse est friand, « Dans ce troisième rouage, on fera autant de trous, à peu près, que la voiture pourra faire de milles en un jour. Dans chacun de tous ces trous on mettra un petit caillou rond, et dans l’étui ou boîte qui contient ce rouage, il y aura une ouverture débouchant sur un petit canal par où les petits cailloux qui auront été mis dans ce rouage, arrivés en cet endroit, pourront tomber l’un après l’autre, dans un vase de cuivre qui sera placé au fond…Le bruit que fera chaque caillou en tombant, avertira qu’on aura avancé d’un mille, et le nombre de ceux qu’on ramassera au fond du vase fera connaître de combien de milles sera la route parcourue en un jour. » 

Il a rajouté que : »Avec quelques changements, on arrivera au même résultat sur l’eau.« mais une roue à aubes dans un courant contraire peut surestimer la mesure et à l’inverse la sous-estimer !

Publicités