ile-de-paques-laperouse-xviiie
Les Moaï avec leur « pukao » de scories telles que les ont trouvé les compagnons de La Pérouse

Avril 1786, 64 ans presque jour pour jour après la découverte cette île chilienne, à Pâques, le 5 avril 1722, La Pérouse livre sa première impression dans son journal de bord  «  Un long séjour à l’île de France, qui ressemble si fort à l’île de Pâques, m’a appris que les arbres n’y repoussent jamais, à moins d’être abrités des vents de mer par d’autres arbres ou par des enceintes de murailles; et c’est cette connaissance qui m’a découvert la cause de la dévastation de l’île de Pâques. Les habitants de cette île ont bien moins à se plaindre des éruptions de leurs volcans, éteints depuis longtemps, que de leur propre imprudence. »

En effet voici ce que dit Jared Diamond dans son ouvrage « Effondrement » dans le chapitre consacré au « Crépuscule sur l’île de Pâques » [1] :   « Les îles anciennes qui n’avaient connu aucune activité pendant plus d’un million d’années finirent par être plus largement déboisées que les îles plus jeunes et ayant récemment connu une activité volcanique…L’isolement de l’île de pâques en fait l’exemple le plus flagrant d’une société qui a contribué à sa propre destruction surexploitant ses ressources. »

moai louvre

Par ailleurs, cette île se caractérise par ces énormes pierres dressées moins anciennes que les mégalithes mais dans le même esprit. Elles sont sculptées dans le basalte comme le faisant les olmèque du Mexique au Ier millénaire avant J.-C., peut être à effigie des anciens pour transmettre le mana, cette force spirituelle que l’on retrouve en Polynésie ? La disparition brutale de ses anciens habitants, les Rapa Nui, ont donc donné lieu à plusieurs théories à propos de la manière de fabriquer, transporter et dresser ces pierres de basalte car il existe bien quelques tablettes écrites mais elles sont indéchiffrables. Comme d’autres sites volcaniques plus actifs [2], le parc national de Rapa Nui a été inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco en 1995.

Publicités