Certainement que de nombreux sites ou trésors de pierres ont été oubliés car recouverts par des couches de cendres et le sont encore. L’exemple le plus connu est sans doute la découverte des cités de Pompéi et d Herculanum [1] ensevelies par le Vésuve. Pompéi, en particulier, est une véritable photo en 3 dimensions prise en l’an 79 du royaume de Naples. » Ne serait-ce pas là le plus merveilleux Musée de la terre? Une ville romaine conservée toute entière, comme si ses habitants venait d’en sortir un quart d’heure auparavant. » Chateaubriand à propos de Pompéi, après son voyage en Sicile au début du XIXe siècle.

pompei-et-vesuve-fin-xixe
Pompéi et en arrière plan le Vésuve, fin XIXe siècle (archives BNF)

L’Indonésie est un pays particulièrement « volcanique » de ce point de vue qui vit depuis longtemps au rythme de ses éruptions et autres déchaînements chthoniens. Le temple de Borobudur du IXe siècle (Image à la Une) fut dégagé de ses cendres au XIX e siècle, restauré en 1970 par l’Unesco et classé patrimoine de l’humanité en 1991. Mais cet exemple de redécouverte de ce patrimoine, compte tenu de la taille du monument, n’en pas aussi étonnant que le trésor de pierres précieuses, découvert non loin, et également enseveli par les cendres du Mérapi [2] au Xe siècle.

borobudur
Maquette du temple de Borobudur de l’Unesco à Paris

Longtemps resté un mystère, daté avec la seule connaissance de son existence indirecte dans un dépôt de cendres issu des carottes de glace prélevées aux pôles, les chercheurs ont découvert en 2014, le lieu de la grande éruption de 1257 [3] et a donc éveillé la curiosités des archéologues. En effet l’île de Lombok avec le volcan Samalas (actuel complexe du Rinjani) était au XIIIe siècle un royaume qui à l’époque de l’éruption était fleurissant avec des cités, à commencer par la capitale du royaume, comme pour Pompéi qui furent ensevelies et certainement bien conservées.

Publicités