« Le secteur des matériaux de construction contribue de façon importante aux émissions de CO2 » Lafarge.

La séquestration du CO2 provenant de l’utilisation des hydrocarbures dans des réservoirs souterrains est en cours d’expérimentation. Le cycle du carbone dans ce processus comprends la capture au niveau des principales sources d’émission industrielles , le transport et la séquestration proprement dite en milieu confiné dont il faut distinguer:

  • un stockage dans un réservoir géologique épuisé ou des cavités souterraines abandonnées comme des anciennes veines de charbon,
  • ou alors un véritable piégeage minérale. Dans ce dernier cas, la séquestration minérale, le CO2 se combine avec la formation géologique comme un aquifère très riche en silicate pour former par réaction des carbonates.

C’est ainsi que le carbone fossile peut retourner à ses origines souterraines redevenir inerte sous forme de carbonates formant un puits de carbone au sens propre et permettant de soulager les puits de carbone naturels que sont les océans et [1] et les forêts[2].orenoque

 

Advertisements