« L’île de Cracatoa est la plus méridionale du groupe situé à l’entrée du détroit de la Sonde…L’île de Cracatoa est réputée fort saine en comparaison de celles des environs. Elle offre des terrains élevés qui, de tous côtés, s’élèvent peu à peu depuis les bords de la mer; elle est couverte d’arbres, excepté en quelques endroits que les insulaires ont défrichés, et où ils cultivent du riz. » (février 1780) extraits du journal de bord du vaisseau « Discovery » complété après la mort du capitaine Cook (1728;1779) pendant le voyage de retour en Europe.

C’était un temps encore paisible dans le détroit de la Sonde en Indonésie avant (Image à la Une depuis la côte d’Anyer, archives BNF) la tristement célèbre éruption de 1883 du volcan [1] ainsi présentée dans la Gazette du Village du 9 septembre 1883 : « C’est, dit une correspondante, le 25 août que les premiers signes de l’éruption du Volcan Cracatoa furent remarqués. Des grondements souterrains étaient entendus à Batavia [Jakarta]. On ne s’en inquiéta pas tout d’abord, mais peu à peu une pluie de poussière vint obscurcir l’atmosphère et des pierres incandescentes accompagnées de débris enflammés inondèrent la ville. Les eaux du détroit, ajoute la correspondante, bouillonnaient; leur température s’est élevée de plus de 20 degrés et des lames énormes venaient s’abattre sur le côte de Java. » krakatau-carte-avant-et-apres-1883

Par la suite l’îlot, au centre des trois îles rescapées de l’éruption de 1883, surnommée l’enfant du Krakatoa (Anak Krakatau en indonésien) va grandir à coups d’éruptions régulièrement relatées par la presse.  Dans le journal « Le Matin » du 27 janvier 1928 on peut lire:  » Le volcan Crakatoa manifeste de l’activité », et encore dans « Le Populaire » du 25 janvier 1930: « Batavia, 24 janvier – Le Volcan Krakatoa est entré en éruption. Des masses de terre et des rochers incandescents ont été projetés hors du cratère, ainsi que d’énormes flammes et des gaz brûlants. »

0009

Publicités