Dans Les Œuvres de Maître Bernard Palissy (né vers 1510; mort vers 1590 dans un cachot de la Bastille) par B. Fillon nous trouvons dans les écrits du céramiste savant :

  • une théorie sur l’élément eau, avec l’introduction de deux types d’eau: « Il faut conclure donc que l’eau, de laquelle le cristal est formé est d’un autre genre que n’ont pas les eaux communes.Et, si elle est d’un autre genre, nous pouvons donc assurer qu’il y a deux eaux ; l’une est exalative, l’autre essencive, congélative et générative … Le commencement et origine de toutes choses est eau. »,
  • une explication de la formation des fossiles [1] :  » Quand les coquilles et bois pétrifiés ont longtemps croupis dans des eaux communes, elles font attraction d’eau cristalline générative ,…laquelle les rend de matières de coquilles en matière de pierres, sans rien changer à leur forme. » ses conclusions seront les mêmes pour les poissons qu’il ne cessera de reproduire dans ses céramiques dont le décor se compose de plantes, coquillages et animaux marins.

Mais son ouvrage « De l’art de terre », sur les terres « vernissées » ou plus exactement sur la céramique à pâte argileuse recouverte d’une glaçure à base de plomb, est un formidable témoignage de la méthode expérimentale par l’observation particulièrement en matière de cuisson pour émailler les poteries en couleur dont il devient le maître de son époque et où Palissy livre sa vision de la « terre » comme un élément indispensable  « Combien d’arts seraient inutiles voire entièrement perdus sans l’art de terre…toutes lesdites forges sont faites de briques : car si elles étaient de pierres elles seraient soudain consommées…ceux qui travaillent de terre font tous leur fourneaux de terre, comme tuiliers, briquetiers et potiers: bref il ne se trouve pierre, ni minerai, ni autre matière qui puisse servir à l’édification d’un fourneau à verres , ou à chaux qui puisse durer longtemps. »

Le statue en plâtre (1877) du Petit Palais  à Paris de Bernard Palissy a servi de modèle à celle du square de Saint-Germain -des-Prés (1882). Un four ainsi que des moules de l’atelier de Palissy de l’ancien Palais des Tuileries [2] ont été retrouvés dans des fouilles du Louvre en 1984.

moule-palissy-louvre
Moule d’estampage d’une grenouille, terre cuite, Louvre 
Publicités