Jean Goujon (vers 1510; vers 1567) célèbre sculpteur a laissé dans la pierre parisienne son empreinte et sa représentation, en voici quelques exemples sur des lieux connus de la capitale :

  • dans le musée du Louvre tableau-jean-goujon-louvre-detailil y a bien sûr plusieurs réalisations signées Goujon, son portrait aussi (le marteau et le ciseau à la main), mais son oeuvre peut être la plus impressionnante sont les Cariatides (Image à la Une), ces piliers à forme humaine supportant un entablement (archives BNF), à l’emplacement d’une ancienne chapelle de Saint-Louis quand le Louvre était encore une forteresse [1],

     

  • au petit palais un buste du sculpteur orne l’aile nord,goujon-petit-palais
  • dans la cour Napoléon du Louvre, à l’extérieur sa statue figure parmi les grands hommes qui ont marqué leur époque,goujon-le-louvre
  • à l’Hôtel de Ville de Paris se trouve également une statue du sculpteur ,goujon-hotel-de-ville
  • dans la cour carrée du vieux Louvre, aile Lescot, des bas reliefs sont signés de Jean Goujon avec un magnifique Neptune [2] à l’extrême gauche de la façade . La légende raconte que le sculpteur serait mort en travaillant sur son oeuvre le jour de la Saint Barthélémy (24 août 1572),goujon-cour-carree
  • la fontaine des Innocents [3], appelée autrefois la fontaine des nymphes, celles nées des ciseaux de Jean Goujon en particulier ornent trois des quatre faces du monument,

    la quatrième face au sud exécutée par Pajou [4] s’inspire par une des nymphes d’un bas relief au centre de l’aile Lescot (Archives BNF),

  • l’hôtel Carnavalet, le musée de l’histoire de la Ville de Paris, possède plusieurs bas-reliefs attribués à l’artiste (Archives BNF) dont une évocation des quatre saisons,

    Carnavalet quatre saisons Goujon 1880

  • Enfin rue Monsieur le Prince, au N° 22, où plusieurs artistes ont travaillé, un buste orne le tympan de cet hôtel particulier.
Publicités