Philippe Auguste Louvre.jpg

« Chaque pierre conte éloquemment une belle aventure humaine, une page de l’histoire de France ou de l’histoire de Paris. » Georges Cain dans « Les Pierres de Paris ». Le Louvre est né de la volonté du roi de France Philippe II Auguste d’inclure une forteresse dans le mur d’enceinte [1] commencé en 1190 pour protéger Paris pendant son départ pour les croisades (Image à la Une reconstruction 3D inscrite à l’intérieur de la cour carrée côté Seine, crédit Le Louvre). L’extrémité du mur d’enceinte, rive droite, se terminait au droit de la Seine par la tour du coin. La forteresse était à l’extérieur de l’enceinte, entourée d’un fossé et d’un mur extérieur, l’ensemble dominé par un donjon central ou Grosse Tour de 31 mètres de hauteur.La forteresse du « vieux Louvre » fut achevée en 1202.

forteresse-pa
Forteresse en 1200 d’après Hoffbauer

Une des hypothèses de l’origine du nom « Louvre » serait justement liée ce donjon et son large fossé qui pourrait être dérivée du nom d’un camp fortifié chez les Francs possédant une tour de guet centrale appelé Lower et qui aurait été utile à l’époque des invasions normandes venant de l’ouest.

cour-carreeLes vestiges de l’ancienne forteresse du Louvre et en particulier la base du donjon central sont visibles sous la cour carrée, coté Seine. Sur ces pierres de nombreuses marques de tâcherons sont notables.

Plus tard sous Charles V, vers 1360, le Louvre fut incorporé à la ville de Paris, il cessa d’être un château défensif  pour devenir une résidence royale habitable à l’instar des châteaux forts de cette époque. C’est à cette époque que Charles V reproduira le schéma d’un château défensif extérieur à l’enceinte protégeant Paris avec la forteresse de la Bastille [2], le donjon en moins !

Publicités