« Toute œuvre d’art se crée pour satisfaire un besoin, mais un besoin assez passionné pour lui donner naissance. Puis ce besoin se retire de l’œuvre comme le sang d’un corps, et l’œuvre commence sa mystérieuse transfiguration…Une oeuvre d’art c’est une possibilité de réincarnation » disait André Malraux, mais bien souvent ce que nous considérons comme une oeuvre du passé n’a été qu’une simple pierre réutilisée pour un simple remploi économique. Voici quelques exemples de recyclages lapidaire à l’ancienne dans Paris:

  • Depuis Philippe II Auguste, les pavés  [1] ont été d’un remploi très répandu dans la capitale à commencer par ceux de Lutèce dont un des vestiges [2] se trouve à l’entrée de l’église Saint-Julien-le-Pauvre (à défaut d’être mis en valeur ce bloc de grès sert de banc public),
  • Les pierres de taille de Lutèce du début de notre ère ont souvent été réutilisées comme celles provenant des anciennes arènes, rue Monge [3] pour fortifier l’île de la Cité par exemple [4],
  • dans l’île de la Cité, ce sont des anciennes pierres tombales, gravées en lettres gothiques, qui ont servi de pavés pour une ruelle perpendiculaire à la rue Chamoinesse,gravure au sol cité
  • souvent les églises ont été construites en plusieurs étapes et le remploi de pierres anciennes sculptées ou taillées sont apparentes à commencer par la cathédrale Notre-Dame de Paris, où la vierge à l’enfant assise de la porte de la Vierge au nord (Image à la Une), est typique de la période romane (vers le XIIe siècle), par ailleurs la base d’un pilier, proche de l’entrée nord serait également un remploi,

     

  • quelquefois, c’est un élément entier d’une ancienne église qui est réutilisé, c’est le cas de l’ancienne église Saint-Eloi ou couvent des Barnabites sur l’île de la Cité dont la façade a été remontée à l’église Notre-Dame-des-Blancs-Manteaux dans le Marais, en 1863 suite aux travaux d’Haussmann [5],
  • les remplois servent également pour des utilisations plus basiques comme ce chapiteau supportant une plante,
  • c’est encore les anciennes pierres devenant une simple fontaine.
Advertisements