Au XVIIIe siècle , des « fabriques » ou « folies » c’est-à-dire des petites constructions en pierres ornaient les parcs et jardins comme c’est la cas par exemple dans le parc Monceau à Paris qui recèle aussi quelques vestiges [1] en plus de fabriques comme une pyramide [2] dans la lignée de l’égyptophilie [3] de cette époque . Dans les années 60, le château de Groussay à Monfort-Lamaury dans les Yvelines y fait bâtir 7 fabriques des plus classiques au plus exotiques :

  • la colonne observatoire (rappelle la colonne Médicis située à coté de l’ancienne bourse de Paris),colonne observatoire
  • le temple du labyrinthe végétal avec une magnifique fleur en pierre à son sommet,temple-du-labyrinthe.jpg
  • le pont palladien (inspiré des ponts de Venise),pont palladien 2
  • le temple d’amour (rappelle le Trianon),temple d'amour 3
  • la pyramide,pyramide 3
  • la tente tartare et ses carreaux de faïences,
  • la pagode chinoise au bord de l’eau.pagode eau
Advertisements