« Une des plus grandes découvertes scientifiques est que l’univers a une histoire. Depuis Aristote, on pensait l’univers éternel et statique, existant depuis toujours et se répétant indéfiniment. Mais depuis le début du XXe siècle, on sait que l’univers n’a pas toujours existé, qu’il a un âge et évolue. » Hubert Reeves, astrophysicien.

La fin du XIXe siècle dont Victor Hugo disait (dans Les Châtiments) « Car dans ce siècle ardent toute âme est un cratère, Et tout peuple un volcan. » fut néanmoins un formidable tremplin pour le progrès scientifique et technologique dont Aristote disait « Le progrès ne vaut que s’il est partagé par tous. »

Au début du XXe siècle (images archives BNF), on n’achemine plus:

  • les messages par le télégraphe aérien des frères Chappe [1] il existe un réseau pneumatique dans Paris, ensuite arrivera le télégraphe électrique puis le réseau téléphonique transatlantique en attendant les ondes électromagnétiques pour la radio ( TSF présentée à l’exposition universelle de Paris en 1900 [2]) ,
  • l’éclairage par les lanternes à huile [3] et c’est la fin des becs de gaz [4], la fée électricité fait son apparition,
  • les passagers par diligence, même s’il y a encore des hippomobiles, la combustion des moteurs ouvre la voie aux automobiles et aux trains,
  • les marchandises avec les coches d’eau mais le bateau à vapeur se perfectionne de plus en plus,
  • les illustrations du monde sous forme de gravures mais sous forme d’images photographiques puis animés, le cinéma et plus tard la télévision,
  • d’infections à grande échelle grâce aux vaccins et aux antibiotiques.

 

« Qui contrôle le passé contrôle l’avenir. » Aldous Huxley dans « Le meilleur des mondes » (1931)reseau sociaux

 

Publicités