Le château de Rambouillet abrite un boudoir du XVIIIe siècle (de la comtesse de Toulouse, Marie-Victoire Sophie de Noailles) dans un style « rocaille » ou « rococo » , toute en courbe qui rappelle les volutes des coquillages.

Sur la voûte du plafond au-dessus des quatre murs, les 4 éléments sont représentés avec des angelots nus (ou « putti ») mis en scène dans une pureté éblouissante.

  • le feu est transmis par un premier angelot qui tient un flambeau, tel Prométhée, aux deux autres qui sont affairés sur une forge, tels les forgerons de Vulcain,le feu putti
  • un angelot souffle un vent tel zéphyr qui  emporte dans l’air un angelot maîtrisé par un autre avec des ailes,lair putti
  • l’eau jaillit dans le décor qui est remplit de coquillages et d’animaux relatifs à l’élément liquide, les angelots semblant nager,leau putti
  • enfin pour la terre, la nature est très généreuse dans le décor , un angelot est par terre alors que les autres travaillent arrosent et récoltent les fruit de mère nature qui semble trôner en haut au centre.le terre putti
Publicités